trousse de secours chien

Ami à poils, ami sans poil, bonjour !

Aujourd’hui : comment bien préparer une trousse de secours pour son chien !

Il fait chaud, il fait beau, on profite du soleil, on se promène, on se dégourdit, on s’aère la truffe par monts et par vaux. Hop, c’est parti pour un week-end tranquillou à la campagne, une randonnée en montagne, une baignade à la fraîche dans un lac ou tout bêtement un pique-nique au parc.Mais qui dit petite virée champêtre, dit sac à préparer. Et il faut aussi prendre les petites affaires du chien.

trousse de secours chien

Si tu es, comme moi, d’une nature prévoyante (ouais bon, très légèrement anxieuse), tu vas blinder ton paquetage de tout et n’importe quoi au cas où (tu sais, le fameux au cas où, on sait jamais). Moi, limite, j’embarque ma baraque : mouchoirs en papier, lunettes de soleil, médicaments, gourdes pour humain et chienchien, pansements, petit goûter, sacs à caca, couteau suisse, produits pour laver les mains, chewing-gums, casseroles, matelas gonflable… Non, je rigole.

Et en plus de tout ce fourbi, comme s’il n’y en avait déjà pas assez, je glisse dans le sac : la trousse de secours pour le chien !

trousse de secours chien

Et qu’est-ce qu’on y met là-dedans ? Bonne question. Petite liste non-exhaustive (qui varie selon la destination et la présence proche d’un vétérinaire) :

> Des ciseaux à bout rond pour couper les bandes et les poils autour de la plaie.

> Des gants en caoutchouc (ou au moins un petit flacon de gel hydrosoluble pour laver les mains).

> Des compresses stériles.

> Des bandes extensibles auto-fixantes (très pratiques pour bien faire tenir les pansements, attention ne serre pas trop !).

> Un anti-diarrhéique pour chien ou du Smecta.

> Une pince à épiler pour enlever les épillets, les échardes…

> Une pince à tique pour chien et chat.

> Un lien de muselage pour pouvoir faire des soins sans se faire croquer (lien, ruban non blessant, muselière…)

> Un sérum physiologique (Dacryoserum) pour nettoyer les petits yeux.

> Un antiseptique : Bétadine, Hexomédine…

> Une pommade type Biafine ou de la vaseline pour les brûlures, l’irritation des coussinets.

> De l’arnica en pommade pour les coups et bosses.

> C’est pas idiot non plus de prendre un grand drap, une couverture fine style couverture de survie qui permet de transporter facilement un grand chien blessé sans trop le secouer.

> Le carnet de santé, le numéro du véto et des urgences vétérinaires de son chien.

Attention, même si certains produits de cette liste sont à la base destinés aux humains comme la Biafine, on ne donne jamais de médicaments humains à un animal donc pas d’ibuprofène ou de paracétamol style Aspirine, Doliprane, Dafalgan, jamais ! On n’est pas véto alors on ne fait pas n’importe quoi !trousse secours chienSi tu as la flemme de tout préparer, tu peux acheter une trousse de secours pour chien sur internet. Mais compare bien les prix et regarde ce qu’il y a dedans, c’est un peu l’arnaque des fois. Il y en a , ou ou là.

Tu n’es pas obligé de tout prendre à chaque fois. Tu n’es pas bête,  tu fais le tri selon la destination, la proximité d’un véto, les dangers de la balade…

Et c’est qui qui va porter tout ça ? Le mulet-humain de compagnie bien sûr, youpi ! Allez hu bourricot !

A lire également :

Promenade de printemps au Parc de la Tête d'or !
Concours C'est pas bete : enfin des ventes privees pour animaux !
Un chien en ville ? Oui, mais quel chien choisir ?

Laisse un commentaire mon mignon, fais pas le timide !