Amis à poils, amis sans poil, bonjour !

Nous avons vu dernièrement que les chiens peuvent sentir mauvais et c’est ce qui nous décide souvent à les laver. Voici quelques astuces refilées par un toiletteur pour que votre le bain de toutou soit efficace et que tout se passe au mieux.

La motivation, dur dur…

Quand je dois laver Mali, je ressemble étrangement à ces personnes qui veulent arrêter de fumer. Demain, j’arrête… Demain, je lave le chien. Et un jour ou l’autre, demain devient aujourd’hui. Gniii pas envie… Généralement, j’ai un vrai coup de motivation au retour d’un apéro chez des amis. J’ai bien vu que leurs nez se retroussent dès que Mali les approche. Les plus gentils le repoussent du bout des doigts, les autres me font bien entendre que quand mon chien est dans la pièce, on ne peut pas le louper, et ça n’est pas par rapport à sa taille… C’est vrai, Mali tient plus du camembert rustique que du Babybel, il a du coeur mais il pue un chouïa (explications dans le dernier article).

chien sent mauvais

Diagnostic : le chien pue le chacal, la sentence : le bain s’impose. Motivation ! Pff… Je ne serai jamais toiletteuse. Et, j’envie les maîtres de chihuahuas,  bichons ou corniauds taille cacahuète qui peuvent laver leur chien dans l’évier. Bref, c’est l’heure du bain.

La fréquence du bain chez le chien

Combien de fois par semaine, mois, an doit-on laver son chien ? Tous les maitres de chien se sont un jour posé cette question. Cela dépend du mode de vie du chien, de sa race, de son pelage. Mais sachez que le trop est l’ennemi du bien ! Des bains trop fréquents, genre plusieurs fois par semaine ou par mois, agressent l’épiderme du chien.

Je dirais que selon le mode de vie du chien (salissant ?) et votre propre tolérance à l’odeur canine (hum ce doux fumet de chien), le compromis est de un bain tous les deux mois.  S’il se roule dans un caca et que vous l’avez lavé il y a 10 jours, bon, vous avez une excuse.

 Avant le bain, les préparatifs !

Non, on ne jette pas Monsieur Cracra direct dans la baignoire ! Laver son chien, ça se prépare ! Pourquoi ? Comment ?

 ► Le brossage et les brosses pour chien

Est-ce vous vous laveriez les cheveux tout emmêlés ? Non. Alors pourquoi le feriez-vous avec votre chien ? Un bon brossage, c’est LE secret pour réussir un bon toilettage ! En effet, sous l’action de l’eau, puis du séchage, les nœuds existants se resserrent formant ainsi un méga noeud irréversible. Brossez donc longuement le chien, avant le bain, pour bien démêler tout le pelage.

laver son chien

Concernant la brosse, c’est à vous de voir en fonction du poil de toutou, moi j’en ai plusieurs pour les différentes zones : le célèbre Furminator, une brosse douce, une brosse à cardes, un peigne et un démêloir de petite taille. Oui, tout ça, car j’ai aussi les chats et les lapins à toiletter…

démelant chien

Et si des nœuds résistent, utilisez un démêlant pour chien pour poils secs. J’utilise le démêlant des Laboratoires Héry Eclat poils longs. Il est efficace, relativement économique et l’odeur est à tomber. Je veux le même pour moi. C’est celui que j’utilise pour le brossage quotidien du chien.

► Le shampoing pour chien

shampoing chien

Si votre chien n’a pas de problème de peau, prenez le shampoing pour chien qui correspond à vos besoins et à vos envies. Il en existe des variétés infinies selon la couleur du poil, la race ou la taille du chien. Si vous dépensez des fortunes en soin capillaires et que ça vous fait plaisir d’acheter un shampoing pour chien pomme-kiwi hyper lustrant, pourquoi pas. Moi j’ai opté pour un shampoing en grand bidon de bonne qualité mais économique vu la taille de mon gros Mali. Le seul impératif : n’utilisez jamais un shampoing ou un savon destiné à l’homme ou aux enfants ! Le PH est trop élevé et agresserait l’épiderme du chien. Évitez également les shampoings bas de gamme de supermarché.

Si votre chien a la peau grasse, des plaques rouges, des pellicules, des irritations, ne choisissez pas au hasard ! Allez chez votre vétérinaire qui diagnostiquera un éventuel problème dermatologique. Il vous orientera vers le shampoing le plus adapté à votre chien ! Un problème de peau doit toujours être pris au sérieux !

► La salle de bain

Si comme moi, votre chien fait plus de la moitié de votre poids et que vous avez une salle de bain lilliputienne, courage ! Vous aussi, vous rêvez de pousser les murs et de louer un treuil ? Pour rajouter à la difficulté, Mali adore l’eau comme tout bon golden retriever, mais déteste le bain ! Où est la logique ?

Mon rêve

laver son chien

Chez moi

laver son chien

Préparez donc votre salle de bain et la baignoire où atterrira de gré ou de force Mr Cabot. Pour éviter que le chien ne glisse dans la baignoire, la bonne idée est de déposer une serviette ou, mieux encore, un tapis anti-dérapant pour bébé au fond.

Et si vous avez un grand chien capable de créer un tsunami en s’ébrouant, faites de la place, rangez, abritez savon, maquillage, brosse à dents, papier toilette. Faire tomber toute sa collection de gels douche en lavant le chien, ça agace.

Je vous conseille, enfin, de mettre à l’avance et à portée de main le matériel nécessaire. Cela vous évitera de vous énerver en cherchant le shampoing tandis que toutou, sans surveillance, tentera la grande évasion.

Le bain, mode d’emploi

Pour le largage dans la baignoire, c’est à vous de voir. Mali est très versatile à ce sujet, des fois, il y entre tout seul, des fois, il préfère que je le porte. Faut voir son humeur quoi et beaucoup l’encourager, le féliciter, tout ça. Le tapis-antidérapant au fond de la baignoire rassure beaucoup les chiens dès l’entrée dans la baignoire.

► Hop, dans la baignoire

Espoir…

laver son chien

Réalité…

bain chien

Ma réalité

laver son chien

 ►Astuces de toiletteur

small-dog-bath_21-631

► Petite astuce pratique et économique : prenez une bouteille d’eau, petite ou grande selon la taille du chien, remplissez au tiers de shampoing, ajoutez de l’eau, secouez, c’est prêt ! Avantage : on utilise moins de shampoing et surtout, on n’en met pas trop, ce qui serait mauvais pour le pelage.

Mouillez le poil en profondeur, sur tout le corps à une température de 37 ° à jet doux. Évitez de faire entrer l’eau dans les oreilles (vous pouvez mettre du coton), mais ne zappez pas pour autant le toilettage du museau qui est un vrai nid à microbes ! Pour certaines races types retrievers, Terre-neuve ou nordiques, le poil est épais et très imperméable, il faut du temps pour imprégner l’ensemble des différentes couches du pelage. Patience

► On passe au shampoing. Pour bien laver un chien, il faut faire deux shampoings. Le premier sert à laver, à décoller les saletés, décrasser le poil, le second est davantage un soin de toilettage, il permet de donner du volume et du brillant.

► Pour les deux shampoings, étalez uniformément le shampoing de la petite bouteille sur les différentes parties du corps : tête, museau, ventre, oreille, derrière, queue… Massez et faites moussez doucement, profondément  pour bien décoller la saleté. Vous pouvez laisser un peu agir et ensuite passez au rinçage. Le rinçage doit être abondant et long. Si le chien est mal rincé, sa peau sera irritée.

►Le séchage, indispensable !

Vous avez lavé le chien, vous êtes fiers de vous, lui, il est tout foufou. Mais le travail n’est pas terminé, il reste maintenant à le sécher. Pourquoi ? Tout simplement, pour que le chien n’attrape pas froid et pour que le poil ne garde pas l’odeur de l’humidité, de chien mouillé quoi.

019

Comme d’habitude, la difficulté dépend de la taille du chien. Avant j’utilisais trois ou quatre grandes serviettes minimum. Moment de bonheur pour le chien, il se roulait dans les serviettes et courait partout dans l’appart avec… mais ça mouillait un peu… Maintenant, ça lui plait moins mais c’est bigrement efficace ! Je l’essuie avec une grande serviette puis je l’emmaillote dans un vieux peignoir à moi. Il ne met plus d’eau partout et sèche très vite. Vous pouvez également terminer le séchage avec un sèche-cheveux si le chien n’est pas effrayé. Moi, j’ai abdiqué, Mali joue avec le courant d’air chaud en tournant tout autour…

Enfin, quand le poil est bien sec… Retour à la case départ, séchage et démêlage avec le démêlant, c’est reparti pour un tour. Allez courage, c’est le dernier effort !

Ouf, fini ! Vous voilà avec le plus beau et le plus propre des chiens… jusqu’à la prochaine balade ;-)

A lire également :

Les chiens hipsters ont leur Tumblr !
Euthanasie, histoire de vies
Activités canines : comment bien choisir la race de son chien ?

5 commentaires

  1. LEBOIS dit :

    A Toulouse, la solution à tous vos soucis existe et les amis de Mali adorent; le Ouaf Store, un salon de lavage pour chien où les propriétaires peuvent venir laver eux mêmes leur compagnons à quatre pattes. C’est pas chère tout est inclus et c’est très apprécié :)

  2. patricia dit :

    la motivation de laver le chien ca va quand il aime ca et qu’il se laisse faire sinon cest vite la galère

    • Pas bêtes dit :

      Bien dit ! J’ai lavé Mali il y a deux jours. Il n’a pas trop aimé, idem pour moi. Ce soir, il s’est baigné et s’est roulé partout. Humpf… Ah les golden retrievers… ;-) Et je dois pas être la seule dans ce cas. Heureusement qu’on les aime ces poilus !

  3. metraud dit :

    Bravo bien expliquer et de bons conseils
    cordialement
    J-C M

Laisse un commentaire mon mignon, fais pas le timide !