chien se noie

Amis à poils, amis sans poil, bonjour !

J’habite à Lyon. J’aime les villes traversées par les fleuves. J’aime l’idée de l’eau dans la cité, d’un peu de nature entre les pavés. Et avec la capitale des Gaules, je suis servie avec la Saône et le Rhône qui la traversent. Le Rhône m’émerveille à chaque saison, je ne me fatigue jamais de ses paysages. C’est d’ailleurs une des balades fétiches de Mali, les détails ici : Le Brétillod et promenade le long du Rhône.

brétillod lyon

chien lyon

L’eau ne dort jamais

Mais attention, ce n’est pas une balade sans danger ! Quand on le Rhône comme ami, on a le même ennemi. Un peu comme Dr Jekyll et Mr Hyde, ce fleuve a deux visages. Il peut être doux, calme, nonchalant… Mais s’il s’énerve, il devient terrible de puissance, il déborde, déracine les arbres, son courant gronde… et moi je flippe pour mon chien s’il se balade aux abords. Plus question de le laisser vagabonder, de le laisser mouiller les pattes à sa guise. Baignade interdite. J’ai eu une sacré frousse quand il était jeune chien, ça m’est restée. Il a failli être emporté par le courant, j’avais sous estimé la force des tourbillons du Rhône. Si la majorité des accidents de voiture surviennent sur des trajets quotidiens, ça peut être également le cas pour les balades quotidiennes du chien, on est moins vigilant et le drame arrive… Ouf plus de peur que de mal pour moi !

 

bretillod innondé 3

Et je ne suis pas la seule à avoir été confrontée à cette situation. Les faits divers regorgent de maitres qui ont sauvé leur chien de la noyade… ou qui se sont noyés eux-même. Alors acte de bravoure et d’amour ou acte de folie ? Comment bien réagir pour ne mettre ni soi-même, ni son chien en danger ? Parce que bon pas la peine de jouer au héros si c’est pour y rester tout les deux, non ?

Risques en eau douce : les bon réflexes

Beaucoup de médias portent aux nues les maitres courageux qui sautent à la flotte pour sauver leur animal. Je ne suis pas de cet avis. J’ai tendance à penser que c’est limite suicidaire de plonger dans un fleuve en furie en espérant ramener son chien vers la berge. A moins d’être un nageur hors paire et d’avoir des muscles d’acier, il y a bien moyen d’y laisser sa peau et celle de son compagnon. Je trouve également que se jeter à l’eau pour son sauver son chien peut se transformer en drame pluriel : le chien saute à l’eau, le maitre aussi, un passant veut les sauver et saute aussi. Qui survit ?

Dans mon cas, Mali est un golden retriever de 35 kilos, il est très bon nageur et a de bonnes pattes. Si, lui a des difficultés dans l’eau, autant dire que si je saute pour le sauver, je coule comme un caillou.

fillelacchien2

Mon éducatrice canine m’avait donné un bon conseil : ne pas appeler le chien vers soi mais descendre un peu dans le sens du courant, s’approcher d’un endroit plus calme sur le rivage et alors, seulement là, appeler son chien. Le chien descendra le sens du courant pour vous rejoindre sans s’épuiser. Si vous sentez votre chien trop épuisé et clairement en danger, n’hésitez pas, appelez les pompiers. Ce n’est pas assuré qu’ils viennent très rapidement s’ils ont des urgences, mais c’est le mieux à faire.

Mon chien tombe dans un lac gelé

Première règle : si on a un chien qui aime l’eau, on ne le promène pas près d’une rivière ou d’un lac gelé, d’autant plus s’il connait les lieux et a l’habitude de s’y baigner. Si on n’a pas d’autre alternative de promenade, on garde son chien en laisse pour une fois. Ne misez pas sur le rappel, c’est prendre des risques inutiles. Au pire, vous constaterez que le rappel de Médor n’est pas tip top et que vous n’avez plus de chien. Youpi. Bravo.

noyade chien

Si vous n’avez pas écouté ces précieux conseils et que Toutou a fait plouf dans l’eau gelée, ne l’imitez pas, par pitié ! Si le poids de votre chien a brisé la glace, il y a de fortes chance que le votre en fasse autant… à moins que vous ayez un Leonberg ou un dogue du Tibet, mais j’en doute fort. Dans tout les cas, ne posez pas un pied sur la glace. Si le chien est proche, tentez de lui tendre une branche pour qu’il le prenne dans sa gueule. Vos pieds bien ancrés sur la terre ferme, tirez pour le ramener. Mais ça n’est pas gagné !

S’il n’y parvient pas, ne l’épuisez pas inutilement. Appelez immédiatement les pompiers. Vous n’avez pas de téléphone, courez après un promeneur qui en a un. Oui, vous laissez votre chien seul un moment, mais près de lui vous ne servez à rien. Honnêtement, je vous conseille de ne pas mettre votre vie en danger pour sauver votre chien, vous n’en avez pas la capacité. Ne jouez pas aux héros.

Mon chien se noie : les dangers de la mer

Pareil que pour le lac gelé, la première règle : la sécurité ! Les vagues font un mètre de haut, le drapeau clignote orange ou rouge, évitez le bord de mer avec votre chien.

chien-plage

Si vous avez tenté le diable ou mal évalué la puissance des vagues et que votre chien n’arrive pas à revenir au rivage, de un, respirez, de deux, réfléchissez. Où va le courant ? Est-ce que les vagues reviennent vers la plage ? Si oui, votre chien a un coup de stress, appelez doucement pour qu’il se calme et attendez que les vagues l’amène vers vous.

I-Grande-11165-danger-noyade-stf-3139s.net

Mais attention, il peu s’agir d’un tourbillon ! Si vous n’êtes pas sûr, agissez comme s’il s’agissait d’un courant contraire qui emporte le chien vers le large. Appelez les pompiers ou si vous avez de la chance, faites de grands gestes au maitre-nageur. Et attendez les secours, ne sautez pas à l’eau, surtout si vous êtes un piètre nageur. Toujours selon la même logique : les chiens nagent souvent bien mieux que nous, vous ne lui servirez à rien. Et comment comptez-vous remorquez vers la plage un chien stressé qui se débat ? Difficile, non ? Encore une fois, je le répète, il vaut mieux prévenir que guérir ! Si la mer est forte, ne tentez pas le diable, vous ferez cette promenade demain, la mer sera toujours là. Détendez-vous, vous êtes en vacances :-)

Chien et piscine, attention !

Vous avez une piscine ou vous êtes en location avec piscine ? Pensez au chien ! S’il existe des protections pour les humains obligatoires, il faut s’assurer que Toutou est lui aussi protégé de la noyade !

piscine chien

Le plus gros risque étant que votre chien tombe ou aille à l’eau sans votre surveillance et qu’il ne puisse plus sortir de la piscine. Il nagera jusqu’à l’épuisement…

Assurez-vous donc qu’il y a un escalier ou des bords accessibles pour votre chien. Le mieux : faite un test. Mettez doucement votre chien dans la piscine et regardez comment il se débrouille. S’il n’arrive pas à remonter de lui même, surveillance absolue ! Ne le laissez jamais près de la piscine sans vous. Et s’il a vraiment trop chaud, choisissez une piscine à sa taille :

 

Ca n’arrive qu’aux autres ? Je ne crois pas !

chien-mer

► Le Dauphiné : sauvé de la noyade alors qu’il tentait de sauver son chien

Un homme de 55 ans vient d’être sauvé in extremis de la noyade, de l’étang du Vivier à Valencogne. Selon nos informations, le quinquagénaire s’est engagé sur le lac gelé pour sauver son chien. Mais la glace a cédé sous son poids. Un témoin a pu donner l’alerte et les sapeurs-pompiers ont pu le sortir de l’eau glaciale. Souffrant d’une hypothermie sévère, il devrait être évacué par hélicoptère sur l’hôpital.

► Direct matin : Il se noie pour sauver son chien

Le corps d’un homme de 78 ans, signalé disparu de puis lundi après-midi, a été retrouvé mort hier dans la rivière du Semnon (Ille-et-Vilaine), à quelques centaines de mètres de son domicile, a indiqué OUEST FRANCE. Selon les enquêteurs, il aurait tenté de sauver son chien. Le corps malheureusement sans vie de l’animal a également été retrouvé.

► Wamiz : Une femme et son chien sauvés de la noyade par un héroïque policier

Mardi 30 avril, une femme est tombée dans la Sambre aux abords d’Aiseau-Presles. Son chien s’était jeté à l’eau et elle tentait alors de le récupérer.

Gilles Hernalsteen, policier de Châtelet, est arrivé sur place avant les pompiers de Charleroi et a aussitôt plongé pour venir en aide à cette femme qui était en train de succomber à l’hypothermie.

► RTL.fr Une jeune femme se noie dans un lac gelé en tentant de sauver son chien

Une femme est décédée après être tombée accidentellement dimanche dans le lac glacé de Mison-Upaix. Héliportée dans un état critique à l’hôpital Nord de Marseille, la victime, âgée de 31 ans et originaire de Sisteron, est décédée durant la nuit. La jeune femme était tombée dans le lac gelé en voulant sauver son chien, qui s’était aventuré sur le lac. « La glace s’est brisée sous le poids du chien et de sa maîtresse.

► Le Figaro : Une famille se noie pour sauver son chien

Deux Américains et leur fils de 16 ans, qui s’étaient jetés dans les vagues pour sauver leur chien, sont morts noyés en Californie samedi. Le chien, lui, est sorti tout seul de l’eau, sain et sauf.

Conclusion

Prudence et sécurité sont les maitres mots ! Ayez toujours un téléphone portable sur vous et ne lâchez jamais des yeux votre chien s’il se promène près de l’eau ! Ne mettez pas la vie de votre poilus, la vôtre et celle des autres en danger, été comme hiver. L’eau ne dort jamais ! Et si certains professionnels canins ou professionnels du sauvetage veulent rebondir et apporter leurs conseils, ils sont les bienvenus !

Sur ce les enfants, ne prenez pas de risques inutiles, prenez soin de vous, la vie est précieuse !

noyade chien

A lire également :

Animaux sur internet : passe ton chat au scanner !
Partir en vacances avec son chien, ça se prépare !
Une assurance pour mon animal, une bonne idée ?

Laisse un commentaire mon mignon, fais pas le timide !